Le Raid Randocheval Mongolie : Une course d’endurance unique et ludique !

Raid d’endurance Randocheval Mongolie

Ils l’ont fait !

Le 5 août dernier s’est déroulée une course d’endurance pas comme les autres, dans les steppes de Mongolie. Elle a rassemblé des cavaliers unis par le désir d’être les pionniers d’une aventure humaine et équestre…

 

Une course d’endurance Franco-Mongole

En équipe avec un nomade Mongol, ils ont dû s’adapter aux petits chevaux de la steppe, et établir un code de communication avec leur coéquipier : étrange ballet avant le départ, où chacun réinventait une langue des signes qui ne parlait que de chevaux, de grands espaces, de galops et de… rythme cardiaque !

Car même au fond de la steppe mongole, l’objectif était de respecter les règles d’une course d’endurance en vitesse imposée, avec contrôle vétérinaire à l’arrivée. Le Raid était d’ailleurs parrainé par la FFE et la Fédération Equestre Mongole.

Faire comprendre aux cavaliers Mongols que le but n’était pas d’être le premier, mais d’arriver dans les temps avec un cheval dont le rythme cardiaque serait le plus bas possible n’a pas été facile…

 

Amitié et respect du cheval

Les deux mots d’ordre étaient : amitié avec les cavaliers Mongols, et respect des chevaux, qui n’avaient reçu aucun entrainement particulier.

Ces consignes ont été respectées au-delà de toute espérance, puisque sur 32 chevaux, seuls 4 ont été au-dessus du rythme cardiaque limite, et tous sont revenus à la normale dans les deux heures qui ont suivi, sous surveillance vétérinaire.

Une performance remarquable pour des chevaux non entrainés, de petit gabarit, qui ont couru à une vitesse de 15 km/h !

Rendons ici hommage à l’endurance de ce cheval qui a marqué l’histoire, mais aussi à la générosité des cavaliers dont certains ont couru pendant des kilomètres à côté de leur cheval pour l’épargner et lui permettre d’arriver dans la meilleure forme possible.

 

Fraternité équestre…

Mais la performance n’était pas le seul objectif, et tous les participants, au soir de cette journée mémorable, étaient heureux et conscients d’avoir vécu un grand moment de fraternité équestre, au-delà des barrières du langage et des différences de culture équestre…

Le mot de la fin, laissé au Président de la Fédération Mongole d’Equitation, a surpris et ému les cavaliers européens : « Les Mongols ont les chevaux dans leur cœur, ils sont une partie d’eux-mêmes. Et ce soir, tous les cavaliers mongols veulent féliciter les cavaliers français car ils ont vu à quel point ils se sont souciés du bien-être de leur monture. Nous savons maintenant que vous aimez les chevaux autant que nous les aimons… ».

 

Rendez-vous l’an prochain

En 2013, le 2 août, après cette première édition en vitesse imposée pour « étalonner » les chevaux mongols, c’est en vitesse libre que se courra le Raid, sur 20 ou 40 km au choix des cavaliers, mais toujours en équipe avec un nomade mongol !

Ne tardez pas à vous inscrire, car le nombre de cavaliers sera limité à 50 occidentaux et 50 mongols…

 

Plus d’informations…

Randocheval – www.randocheval.com – Tél : 04 37 02 20 00

 

Update 2013 – Le Raid 2013 s’est déroulé avec le même succès que le premier, ce qui a conduit le Salon du Cheval et le magazine Randonner à Cheval à nous décerner le Trophée du Tourisme Equestre 2013 !

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.