Alicja nous raconte son stage linguistique Anglais + Cheval en Irlande

Alicja, la fille de Sabine et Thomas, fondateurs de Randocheval, revient de deux semaines de stage linguistique dans la région de Cork dans le sud de l’Irlande, où elle a pu perfectionner son anglais et son niveau équestre, pendant les deux premières semaines de juillet.

Stage linguistique Anglais + Cheval en Irlande

Bonjour Alicja, peux-tu te présenter ? Quel âge as-tu ? Quel type d’équitation pratiques-tu ?

Bonjour, j’ai 12 ans, j’ai commencé à faire du poney à 4 ans, je prends des cours au centre équestre du Couzon à Vienne. Je fais un peu de tout : dressage, obstacle, cross, extérieur…

Ce que je préfère, c’est sauter, j’ai déjà fait quelques challenges d’obstacle internes au club, et je vais commencer les compétitions de complet à la rentrée en septembre.

Bien sûr, je fais aussi des randonnées avec mes parents et mon frère.

Et pour l’anglais ?

Je viens de finir ma sixième, donc je commence juste l’anglais, et même si j’étais dans une sixième un peu renforcée au niveau des langues, je n’étais pas à l’aise en anglais, surtout à l’oral.

Justement, ça ne fait pas trop peur de partir deux semaines toute seule en Irlande quand on n’est pas à l’aise en anglais ?

Oh si ! Plus la date approchait, plus je stressais !

Mais dès que j’ai été sur place, j’ai fait la connaissance des autres stagiaires qui étaient tous dans le même cas que moi, ça crée vite des liens…

Comment s’est passée ton arrivée ?

Comme mes parents devaient aller en Irlande pour leur travail, ils m’ont conduite directement sur place, avec une autre stagiaire. Au retour, par contre, j’ai voyagé en avion avec le système UM (mineur non accompagné). Des hôtesses s’occupaient de nous et pendant l’escale à Paris, nous étions dans un salon avec de quoi nous occuper et manger.

Peux-tu m’en dire un peu plus sur les autres stagiaires ?

Nous étions 12 en tout, de France, d’Espagne et d’Italie. Il y avait un seul garçon pour 11 filles, mais il s’est bien débrouillé. D’ailleurs il était déjà venu l’année dernière, ça lui avait tellement plu qu’il a voulu revenir. Nous avions tous entre 12 et 16 ans.

Comment se passaient les journées sur place ?

Le matin, on prend le petit déjeuner à 9h pour être en classe à 10h. On avait ensuite cours d’anglais jusqu’à 13h, avec une pause au milieu.

A 13h30, on prenait le déjeuner et à 15h on devait être aux écuries qui sont juste derrière la maison.

A 15h30 environ nous étions en selle après avoir préparé notre cheval.

Le temps d’équitation, de 15h30 à 18h environ, était divisé en deux parties : une première partie pendant laquelle nous faisions soit du dressage, soit de l’obstacle, soit des jeux, et la seconde consacrée au cross.

Vous faisiez donc du cross tous les jours ?

Oui, et ça j’ai adoré parce qu’en France, on en fait moins souvent. L’Irlande est connue pour le cross, chez eux c’est vraiment quelque chose d’important quand on fait de l’équitation.

Est-ce que vous aviez tous le même niveau équestre ?

Non, il y avait des gens qui n’avaient jamais sauté et d’autres qui avaient le Galop 6. Comme nous étions peu nombreux, il n’y avait qu’un groupe mais Bill, qui s’occupe de l’équitation sur place, adaptait les difficultés à chacun : la fille qui n’avait jamais sauté allait sur des obstacles de 20 cm, et celles qui savaient sauter allaient sur des barres plus hautes.

On s’est vraiment tous éclatés, et la fille qui n’avait jamais sauté se débrouillait vraiment bien à la fin des deux semaines et celles qui étaient plus expérimentées avaient aussi progressé, surtout en cross.

Tu nous as parlé de Bill, quelles personnes aviez-vous pour vous encadrer ?

Bill s’occupait de tout ce qui concerne les chevaux. Martha, sa femme, faisait la cuisine et organisait tout. Ils étaient aidés par deux filles qui étaient avec nous tout le temps, elles dormaient même avec les stagiaires.

Et tout ce petit monde parlait anglais, ce n’était pas trop dur de les comprendre ?

Ca dépend : certaines personnes sont assez faciles à comprendre comme Martha et les filles, mais je dois avouer que Bill, il a un accent d’enfer !

Et l’anglais, ce n’est pas trop galère d’aller en cours quand on est en vacances ?

Non, c’est cool parce qu’on fait des activités sympas, comme essayer de trouver les paroles des chansons qu’on connait, ou faire du scrapbooking. Cela consiste à préparer un cahier-souvenir du stage, avec des infos sur les autres stagiaires, sur ce qu’on faisait, on écrivait aussi des commentaires sur les cahiers des autres, c’était très drôle !

Comment étiez-vous logés ?

Stage linguistique Anglais + Cheval en Irlande

En fait, le centre est dans une grande maison ancienne dans un parc magnifique, tout est au même endroit : les chambres, la salle à manger, le salon où on peut se détendre, la salle de classe…

On dort dans des chambres de 8 personnes maxi, quelquefois seulement des stagiaires, quelquefois des stagiaires et une des filles qui nous encadrent, mais même si elles ne sont pas dans notre chambre, elles sont dans celle d’à côté. Il y a aussi plusieurs salles de bain pour tout le monde.

Qu’est-ce que vous aviez pour les repas ?

Au petit déjeuner, il y avait de la brioche avec du lait, du chocolat…

Au déjeuner et au dîner, ça dépendait, c’était des plats cuisinés par Martha, jamais des sandwiches, c’était très bon.

Qu’as-tu préféré pendant ce stage linguistique ?

Shadow, mon cheval ! On monte le même cheval pendant tout le séjour, ça permet vraiment de créer une complicité avec lui.

J’ai aussi aimé le fait que tout se passe au même endroit, nous étions comme une grande famille à la campagne, c’était vraiment top !

Qu’est-ce qui t’as le plus surprise ?

La variété des activités équestres, le fait qu’on fasse beaucoup de cross.

Et aussi le côté sympa des cours d’anglais, franchement je n’aurais jamais imaginé dire que j’ai aimé avoir des cours pendant mes vacances mais c’est vrai !

Et l’an prochain, tu veux y retourner ?

Je vais refaire un stage linguistique, c’est sûr, certainement deux, d’ailleurs, un en Espagne et l’autre en Irlande, mais je ne sais pas encore lequel.

Avant mon stage, j’ai eu la chance de pouvoir accompagner mes parents qui faisaient le tour des centres équestres et linguistiques d’Irlande, du coup j’ai pu me rendre compte qu’ils sont tous très différents.

J’hésite, soit je retourne à Cork où j’ai adoré l’ambiance, soit je vais à Sligo, qui est spécialisé dans le saut d’obstacle, mais j’avoue que les deux autres centres du Donegal et de Clonmany sont aussi très tentants car ils sont près de plages incroyables, ça doit super d’y faire un galop…

Merci Alicja, et bonne fin de vacances !

Stage linguistique Anglais + Equitation en Irlande dans la rég…

Voici les images tournées ces derniers jours en Irlande, dans une vidéo très explicative sur la façon dont se déroule notre stage linguistique dans la région de Cork pour les ados de 10 à 18 ans.Plus d'infos sur ce stage : http://www.randocheval.com/Programmes/ch173_irlande_stagelinguistique_cork.htmIl reste quelques places pour cet été, contactez Laurie au 04 37 02 2000 ou laurie@randocheval.com

Publié par Randocheval sur mercredi 5 juillet 2017

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.