Repérage – Séjour équestre dans une Estancia en Argentine

Repérage de notre estancia Cordoba en Argentine par Sabine et Thomas de l’équipe Randocheval.

Randocheval en Argentine

Après un premier voyage en 2008 pendant lequel j’avais exploré la Patagonie et la région de Salta, je suis de retour en Argentine, cette fois accompagnée de Thomas et de nos enfants de 9 et 11 ans.

Nous profitons de l’escale pour visiter rapidement la ville de Buenos Aires, avant de prendre un vol intérieur à destination de Cordoba.

Nous sommes accueillis chaleureusement par Kevin, le propriétaire de l’estancia que nous venons visiter. Nous tournons le dos à Cordoba, ville sans charme entourée de champs cultivés à perte de vue, pour partir à l’assaut de la chaîne de montagnes qui surplombe la vaste plaine.

Après une heure de route (un transfert particulièrement court par rapport aux distances quelquefois considérables qu’il faut couvrir pour rejoindre d’autres estancias), nous passons un portail que rien ne distingue des autres et qui marque l’entrée sur les terres de l’estancia.

Pour vivre heureux vivons cachés, on ne vient pas dans cette estancia par hasard, il n’y a donc pas besoin de panneau indicateur pour les curieux !

Chevaux Criollos, Pasos Péruviens et Chevaux de Polo

Randocheval en Argentine

Nous roulons sur plusieurs kilomètres de piste à travers les pâturages  dans lesquels vivent les troupeaux de vaches Angus et les chevaux de l’estancia.

Plus de 140 chevaux se répartissent entre les troupeaux d’élevage et les chevaux destinés à la monte.

L’estancia élève 3 races de chevaux :

  • des Criollos, bien sûr, la race emblématique de toute l’Amérique du Sud, issue de l’adaptation des chevaux des conquérants espagnols au rude climat local et au travail du bétail dans les vastes étendues de pampa.
  • des Pasos Péruviens, venus du Pérou tout proche, et qui ont la particularité d’avoir une allure supplémentaire qui rappelle un peu le tölt des chevaux islandais.
  • des Chevaux de Polo, ce sport étant une véritable institution en Argentine, nos hôtes lui vouent une véritable passion.

La présence des chevaux de Paso Péruvien est une des raisons qui nous rendaient très impatients de venir dans cette estancia ! En effet, ces chevaux sont très rares en dehors du Pérou, et nous étions très curieux d’expérimenter cette fameuse allure supplémentaire.

Notre première sortie à cheval se fait très vite : à peine le temps de déposer les bagages dans notre chambre, nous sautons dans nos bottes de cheval et nous nous retrouvons en selle !

Les chevaux sont attribués aux cavaliers par l’équipe de l’estancia, en fonction de votre niveau équestre, de vos préférences et de l’activité prévue ce jour-là.

Randocheval en Argentine

Nous n’avons pas eu le temps de nous renseigner sur nos montures, et  la surprise ne se fait pas attendre : au premier trot, Thomas et moi reconnaissons cet étranger déhanché que nous avions déjà connu en Islande… Nous sommes en fait tous sur des Pasos Péruviens, parents et enfants !

Ces chevaux s’avèrent très agréables à monter, très dociles comme le sont souvent les chevaux de travail des estancias. Nos enfants n’ont aucun mal à diriger leurs chevaux, et à suivre notre rythme plutôt soutenu.

Étonnant de retrouver les sensations des petits chevaux islandais sur des chevaux plus grands dont la morphologie rappelle fortement celle des chevaux espagnols.

Nous y prenons vite goût, et nous ne sommes pas les seuls : Louisa nous explique que les gauchos de l’estancia préfèrent maintenant les Pasos Péruviens pour travailler le bétail, ils apprécient leur sûreté de pied et le confort de leurs allures lorsqu’ils passent de longues heures en selle à rassembler les troupeaux dans les montagnes.

Une estancia historique et authentique

Randocheval en Argentine

En fin d’après-midi, nous trouvons enfin le temps d’explorer l’estancia. La ferme a été créée il y a plusieurs siècles, certains bâtiments sont très anciens et cette authenticité se ressent au premier abord : nous sommes dans une maison de famille, avec un mobilier traditionnel, des chambres charmantes et toutes différentes, un salon et une salle à manger pleines de souvenirs qui nous plongent dans une culture équestre et familiale d’une grande richesse.

Nous nous sentons vite comme chez nous, chacun s’installe dans un fauteuil au coin du feu, avec un verre de vin argentin, pour échanger ses impressions sur les aventures du jour.

D’autres cavaliers sont présents, en provenance des USA et du Royaume-Uni, mais la règle est que chaque famille dispose de son programme personnalisé, et chevauche de manière indépendant avec son propre guide et son propre gaucho.

Nous avons rarement vu une expérience équestre aussi personnalisée et aussi variée. Il n’y a que pour certaines activités comme le polo ou certains rassemblements de troupeaux que les cavaliers de différentes origines peuvent être mélangés.

Rassemblement des troupeaux

Rassemblement du bétail en Argentine

Un des (nombreux) points forts de ce voyage est la diversité des activités équestres proposées : en plus de monter des chevaux aux caractéristiques aussi différentes que celles d’un paso et d’un cheval de polo, nous avons le choix chaque jour entre des randonnées classiques sur le territoire de l’estancia, aider les gauchos au travail du bétail, ou nous initier au polo et aux jeux traditionnels gauchos.

Aujourd’hui, nous avons décidé d’accompagner les gauchos qui doivent rassembler plusieurs centaines de vaches disséminées dans les collines qui entourent l’estancia, de façon à ensuite séparer les veaux.

Nous partons en selle sur des Criollos et des Pasos, à l’assaut des pentes herbeuses. Nous prenons la mesure de la difficulté du travail des gauchos, et nous devons parfois chevaucher pendant des dizaines de minutes juste pour aller chercher une vache qui a eu la bonne idée de descendre dans un vallon encaissé…

Nous rassemblons petit à petit un troupeau conséquent de plusieurs centaines de vaches Angus, une des races les plus réputées pour la qualité de leur viande… nous pouvons en témoigner après le repas d’hier soir !

Rassemblement du bétail en Argentine

Une fois les derniers récalcitrants rassemblés, nous commençons à pousser le troupeau vers les paddocks de l’estancia, à plusieurs kilomètres. La conduite d’un tel troupeau nécessite de l’organisation et un sens de la « pression » à appliquer sur les vaches : il faut les pousser suffisamment pour qu’elles avancent, mais pas trop sinon certaines vaches risquent de partir au galop et de se séparer du troupeau. Il faut alors repartir les chercher, avec le risque que ce soit l’ensemble du troupeau qui s’éparpillent et des heures de travail à recommencer !

Quelle joie de partager cette expérience avec nos enfants, comme notre fils de 9 ans sur la photo ci-dessus !

Pour corser l’affaire, plusieurs taureaux énormes figurent parmi cette joyeuse troupe, et ils n’apprécient pas du tout que leurs vaches soient aussi proches de leur concurrent… Ils s’affrontent parfois violemment, et nous préférons laisser faire les gauchos pour les approcher !

Découverte du polo et des jeux traditionnels gauchos

Initiation au polo en Argentine

Le lendemain, changement complet d’ambiance : les chevaux qui nous attendent sont radicalement différents des Criollos et des Pasos Péruviens que nous montions jusqu’à présent. Très fins et tout en muscles, ils ont été préparés pour le polo : queues attachées et bandes de polo pour protéger leurs membres.

Nous sommes rassemblés avec nos amis anglais et américains, et notre troupe plaisante joyeusement sur la piste qui mène au terrain de polo.

Nous commençons par quelques jeux traditionnels au cours desquels les gauchos s’affrontent et démontrent leur agilité en selle. Inutile de préciser que nous ne sommes pas au niveau, gardons un voile pudique sur nos performances !…

Une surprise m’attend cependant pour ces premières foulées au galop sur nos nouvelles montures : lorsque je prends le départ pour une épreuve où il faut attraper un anneau avec une baguette au galop, faire demi-tour et revenir le plus vite possible, j’ai soudain l’impression d’être montée sur une fusée !

Initiation au polo en Argentine

Ma jument part comme une bombe vers le fameux anneau que j’ai à peine le temps d’apercevoir, nous faisons demi-tour juste après sur les hanches avant de repartir tout aussi vite vers la ligne de départ… Alors que je tente de reprendre mes esprits, Louisa me demande ce que je pense de cette jument, et je lui confirme que c’est une véritable fusée !

Elle rit et me confie qu’il s’agit en fait de sa propre jument de polo, un cheval de qualité exceptionnelle avec laquelle elle a gagné de nombreux tournois…  Je suis flattée de tant d’honneur, mais j’aspire à retrouver le calme des Pasos Péruviens dont je suis tombée amoureuse !

Après une explication des règles du polo et du maniement délicat du maillet, nous nous lançons ensuite dans un tournoi avec 4 équipes, l’occasion de nous prendre au jeu dans une ambiance très joyeuse.

Un séjour équestre particulièrement convivial

Impossible de terminer ce compte-rendu de repérage sans parler de la chaleur avec laquelle chaque invité est accueilli dans cette estancia, avec à la fois une personnalisation extrême des activités équestres, des repas en fonction des allergies et des préférences de chacun, mais aussi une grande attention portée à établir des liens entre les cavaliers de différentes origines, et avec les hôtes de cette estancia magnifique.

Les discussions sur la terrasse couverte ou au coin du feu dans le salon, où chacun partage ses expériences passées, ses rêves et ses aventures équestres sont un des grands plaisirs de ce voyage.

Les repas ne sont pas en reste, à base de produits de l’estancia, et avec une cuisine tellement belle qu’une fois par semaine, vous y aurez accès pour mettre la main à la pâte si vous le souhaitez, un moment encore une fois placé sous le signe de la convivialité… et du vin argentin !

 

Après ces quelques jours passés hors du temps avec ces hôtes adorables, nous pouvons dire sans excès que ce séjour est une des plus belles expériences équestres qui soit, parmi les quelques 40 destinations que nous avons eu l’occasion de tester personnellement. Il est très rare de trouver en un seul voyage une telle diversité  d’expériences équestres, de si haute qualité, alliées à un service aussi attentionné.

 

  • Plus d’informations sur ces voyages en Argentine
  • Contactez Randocheval du lundi au samedi au 04 37 02 2000 ou info@randocheval.com

 

 

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.